26.09.2020 A2025

echo

Dans la mythologie grecque, Écho était une oréade, une nymphe des montagnes, qui vivait sur le mont Cithèron.  Le mythe, connu principalement dans l’Antiquité par la version du poète latin Ovide, donne lieu à une postérité abondante aux époques ultérieures.

 

Ovide dans ses Métamorphoses décrit en détail la jalousie de Junon (Hera) sans cesse trompée par son époux Jupiter (Zeus). Plusieurs fois sur le point de le prendre en faute, elle est distraite par Écho, qui l’entraîne dans d’interminables conversations. Quand elle comprend le rôle joué par Écho, Junon dans sa colère condamne la nymphe trop bavarde à perdre la parole : il lui sera seulement possible de répéter les derniers mots qu’elle vient d’entendre.

Quelque temps plus tard, Écho aperçoit un jeune homme, Narcisse, tandis qu’il chasse le daim avec ses compagnons. Elle tombe aussitôt amoureuse de lui, et entreprend de le suivre à distance. La beauté du jeune homme est telle que l’amour d’Écho grandit chaque fois qu’elle le regarde. De tout son coeur elle voudrait lui parler et lui avouer son amour, mais la terrible punition infligée par Junon l’en empêche. La partie de chasse se poursuit longtemps, et Narcisse est séparé de ses compagnons. Il appelle à l’aide : « y a-t-il quelqu’un ici ? » Et il entend la nymphe répéter ses paroles. Etonné, il répond : « viens vers moi », et la même voix lui répond les mêmes mots, mais personne ne sort de la forêt pour le rejoindre. Craignant que celui qui lui parle n’ait eu peur de lui, Narcisse lui crie : « viens vers moi, rejoignons-nous ! ». Écho, croyant qu’il partage son amour, répète en extase ses derniers mots : «rejoignons-nous » ; en même temps, elle court vers lui pour l’enlacer – mais Narcisse, consterné, la repousse brutalement : « plutôt mourir que de te laisser toucher mon corps ! ». Humiliée, méprisée, la pauvre Écho se retire en pleurant – et en murmurant les derniers mots de son aimé : «toucher mon corps ».

Écho ne ressent pas de colère, au contraire elle aime encore plus le beau Narcisse. Elle continue à le suivre de loin, sans se montrer. Elle l’observe tandis qu’il se penche sur l’eau immobile, fasciné par la perfection de ses propres traits. Et quand, après s’être contemplé une dernière fois, il meurt en disant : « ô merveilleux jeune homme, je t’ai aimé en vain, adieu ! », elle répète après lui « Adieu ! ». Une fois Narcisse mort, consumé par un amour impossible, Écho le veille en pleurant.

Bientôt Écho est prise à son tour d’une langueur fatale. Sa beauté se fane, sa peau se dessèche et ses os se changent en cendres. Aujourd’hui, sa voix est tout ce qu’il reste de la pauvre nymphe Écho.

 

source:: https://fr.wikipedia.org

echo

19/20.09.2020 BK6

V/A - Le Chagrin des Belges
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
Grégory Decock - REMEMORE.
----------------------------------------------------------------------
Matthieu Ronsse - Heaven Comes Home / Friday 13.03.2020
----------------------------------------------------------------------
Jonas Callaert - Sliver
20.12.2019 - 12.01.2020 
Rijden op de zwarte lijnen van altijd.
Mooi draaien, niet stampen en zweten op de horizon.
De grijzen worden groen en in dit licht zie ik ze nooit meer terug.
----------------------------------------------------------------------

PP7

A form of matter thought to account 85%

Propelling droplets onto paper, as a matter of fact

A type of slow-drying triple-point

The most common whats-the-matter

Generation loss

Mother of god

Developed by rare spacetime symmetry

A traditional double-action trigger mechanism

In this particular matter

Mind over subject

Can be similar to or completely different

As a matter of fact

It contradicts the arguer's assumption

A mental state associated with the nervous system

A belief or behavior passed down

A relationship between individuals and an object

Nontextual

Crux of the pictorial

No laughing

Something wrong strangelet?

Does it tabular matter?

Jan Laroy

National Supermarket
28.11.2019 - 15.12.2019
Jan Laroy 
Karel Thienpont
Oh jigglypuff jij pomo hypnos in bonte kleurentooi met de honingzoete sonair iriserende sound van je Davidslied krijg je zelfs de hardnekkigste paradijs kriebels van de meest getroebleerde wit gepriviligeerde middenkklasser gestild en in slaap geteld - KT Oudenaarde 2019
----------------------------------------------------------------------

© Maarten Van Roy 

Untitled (saloeki), 2019

20.09.19 - 06.10.19

JETSAM

 

Céline Mathieu

Kris Martin

Joost Pauwaert

Jan Laroy

Julien Auregan

Maarten Van Roy

Laurent Veldekens

Grégory Decock

Karel Thienpont

Alexandre Ronsse

 

Like flies on a shepherd,

with the boneheaded behaviors to adorn the secret liasons

with all those things like hardcore contemporary techno 

nutcrackers losing it

as if it was a dream factory guarded by a greyhound 

as if a king would be female

as if a girl reading a text would be sweeter

as if the work is thrown on the street by the landlord 

as if Breton ways are smokey elegant

as if an idiot could be the very best survivor

as if a heavy man means heavy thoughts

as we refresh our instincts on what we strive to achieve

----------------------------------------------------------------------
Hadrien du Roy - Doldrums
08.08.19 - 06.09.19
 

Hadrien is drawing mostly on a sheet of ocean these days, but his harbor- paper works and distant islands guarding fetish will mark his presence at the Avee gallery.The works of Hadrien seem to explore as much as the anchors chain of men can stretch at the edge of being torn apart.

----------------------------------------------------------------------

Groupshow - Coup De Départ 
07.07.19 - 04.08.19

Als een flaneur coureur in een fruitellakleur regenboogtruitje die net voor het startschot nog even naar de beker gluurt, die tot de rand gevuld is met een nog niet gereden toekomst 

Als bloemen op een composthoop die met hun wortels de immer fermenterende geschiedenis binnentrekken en transformeren in een grofgepixelde technocolorpracht 

 

Als een dinosaurus die 's nachts in paddokleuren dromen gaat over welke voetafdruk hij achterlaat - KT Oudenaarde 2019

Jonas Apers
Louise Delanghe
Floris Hoorelbeke
Petrus Paklons
Matthieu Ronsse
Karel Thienpont
Lisa Vlaemminck
Laurent Veldekens
Alain Van Betsbrugge
Sharon Van Overmeiren
Baldwin Van Steen 
----------------------------------------------------------------------
© 2020 / Avee Gallery
Avee Gallery
O.-L.-Vrouwestraat 19
8500 Kortrijk
This month :
by appointment only